Bienvenue sur le site de Powder

Parmi les multiples définitions de l’art et en l’occurrence de la musique, deux caractéristiques que l’on retrouve souvent dans la pratique musicale, c’est le voyage et la danse. Powder c’est le nom que j’ai pris pour de cette exploration artistique.

Toutefois, au départ je n’avais pas pris ce nom, mais Chilli Baba, ce surnom que m’avaient donné les indiens suite à un long voyage en Inde. Chilli : le piment, Baba : monsieur (je vous passe le pourquoi). Mais comme la connaissance culturelle est parfois réductrice et biaisée, trop de gens apparentaient Chilli Baba à Baba Cool. Si je ne suis pas opposé farouchement aux idées Hippies, il y a de bonnes choses, je suis toutefois assez critique de ce mouvement, et depuis longtemps n’aime pas être enfermé dans une catégorisation. C’est pourquoi j’ai fini par décider de changer le nom pour cet expérience artistique en Powder, en référence à un film qui porte comme titre ce mot. C’est un film, aux accents fantastiques, qui porte sur la différence et que je vous conseille.

A propos des hippies, connaissez-vous la différence entre baba cool et hippie ?

D’abord il faut savoir que baba cool est une expression uniquement utilisée en France, inconnue ailleurs et importée d’Inde (par des français, donc). La différence c’est que chez les hippies on partage tout ce qu’on a, alors que chez les baba-cools on partage tout ce tu as ! (je vous laisse rire…).

L’égoïsme étant pour moi une plaie à combattre, tant dans le monde que contre soi-même, je ne pouvais continuer à me laisser confondre avec le « baba-coolisme ».

Ce chemin est d’ailleurs sans nul doute un des plus grands qui soit valable de prendre si l’on prétend avoir pour soi une tentative de chemin spirituel. Nul besoin d’ouvrir ses chakras, d’être en communication avec Dieu, Jéhovah, Allah ou Brahmā, il suffit juste d’avoir le sphincter détendu quand on a devant soit une pauvre mains tendue et de satisfaire sa demande.

Bref, je ne vais pas vous faire un psaume, un verset ou je ne sais quel blabla. Si vous êtes là, hormis le fait qu’il y a des chances que vous êtes là par hasard, c’est parce que la musique que je compose vous apporte des bons moments à vivre, des émotions, de l’énergie, de l’impulsion, de l’envie…

Alors profitez-en, mes œuvres sont téléchargeables librement, ce n’est pas une stratégie commerciale, c’est une vision du monde, un partage de la culture. Je suis d’ailleurs opposé au système actuel du droit d’auteur, son fonctionnement inique et ses organes aux tendances maffieuses.

Vous ne trouverez pas de dossier de presse, du genre à jouer avec untel, fait tel chose, et blabla blabla, regardes mon nombril comme il est beau ! Le seule chose qui soit vraiment importante c’est la musique, si elle vous transporte tant mieux, sinon et bien peut être une autre fois, car parfois on est pas disponible pour écouter telle ou telle musique, ou une autre fois car j’aurais enfin composé ce qui vous touche.

 

Engagement

Depuis des années je profitais du site Music Park https://www.musicpark.biz pour diffuser ma musique. Music Park c'est l'association dont je suis à l'origine et dont le projet est de créer une réseau de diffusion entièrement géré par et pour des musiciens avec un attitude assez radical vis à vis du système de droit d'auteur et les sociétés de gestion de droit d'auteur (SACEM, etc...) et du "système" en général, mais aussi une façon de voir la musique, la culture, le monde et une appropriation des outils numériques où vous pouvez d'ailleurs prendre quelques informations à ce sujet sur l'autre site de l'association https://music-park.fr.  D'ailleurs à propos du projet Music Park, les sites vont changer, surtout musicpark.biz aussi accessible avec l'adresse music-park.org, d'ailleurs il y aura plutôt music-park.org avec redirection de musicpark.biz vers music-park.org qui était le nom d'origine (quelques petits détails techniques). Le fonctionnement du projet va donc changer, sur le design et l'ergonomie d'une part, et surtout sur la diffusion des artistes avec un procédé différent et une politique différente d'autre part.

C'est d'ailleurs pour ça que j'ai décidé de créer un site web dédié juste à ma personne en tant qu'artiste. Poussant toujours plus loin ma réflexion sur l'indépendance, l'autonomie et l'émancipation des artistes, j'ai créé un site qui s'appelle Localise Music https://localisemusic.com, un site destiné à être un carrefour pour tous les sites des artistes, de manière à ce qu'un amateur de musique puisse y faire des recherches suivant plusieurs paramètres, évidement le style musical d'abord mais aussi suivant l'année, le nom etc. Un site simple où tous les artistes seront traités de la même façon (pas de vote avec mis en avant), gratuit tant pour le public que pour les artistes. Il y a juste la possibilité pour un artiste de mettre une photo, quelques paramètres (styles, année de création, pays d'origine, etc), un petit texte de présentation, et surtout et évidement l'adresse de leur site web. Pourquoi une telle initiative? Tout simplement pour que les gens aillent directement à la source pour accéder à la musique des artistes sans se fourvoyer sur des sites comme Spotify, Deezer ou même Jamendo et autres dont le fonctionnement est loin d'apporter satisfaction pour les artistes, surtout les artistes de moindre diffusion. Je vous conseille à ce propos de faire une recherche sur les salaires des employés de Spotify qui ont extraordinairement augmenté alors que la plus part  des artistes sur cette plateforme continuent d'avoir de maigres revenus à part les quelques artistes en position de force qui ont pu négocier directement avec cette plate-forme. J'encourage donc tous les artistes à avoir un site performant où leur musique est accessible facilement, après s'il veulent la vendre ou la proposer en téléchargement gratuit c'est une autre histoire dans laquelle j'ai personnellement fait un choix pensé depuis des années.

En attendant une nouvelle révolution dans le monde de la musique, car depuis 30 ans il y en a régulièrement, vous pouvez télécharger mon dernier album (double) qui s'appelle Ghost Forest.

A bientôt!

Powder